Skip to content

Stage de récupération de points : comment ça marche ?

Collaborateurs sur la route    >     Sécurité routière

Les points sur votre permis de conduire sont précieux. Lorsque ceux-ci fondent comme neige au soleil, il est tant de réagir pour ne pas risquer un retrait qui pourrait être très handicapant, notamment pour le travail. Les stages de récupération de points, suivis par plus de 300 000 automobilistes par an, sont un des moyens efficaces pour vous racheter une conduite.

 

Par Fabien - Publié le 04/09/2018, mis à jour le 02/09/2019 

Lecture : 3 min


 

visuel107 stage recuperation  points

 

 

Qui peut s’inscrire aux stages de sensibilisation et récupération de points ?

visuel108 stage recuperation points

 

Deux catégories de personnes sont concernées par ces stages volontaires :

  • les conducteurs ayant plus de 3 ans de permis et souhaitant bénéficier de la formation pour récupérer des points (le solde maximal de 12 points ne pouvant pas être dépassé). Une incitation à participer au stage leur est envoyée par le ministère de l’Intérieur (« lettre 48M ») lorsque le solde du permis de conduire n’est plus que de 6 points.
  • les nouveaux conducteurs en période probatoire peuvent aussi s’inscrire volontairement lorsque leur solde est bas après avoir commis plusieurs infractions entrainant le retrait d'un ou deux points.

Rattrapage de points : les stages peuvent-ils être obligatoires ?

Il existe deux types de stage : les stages obligatoires et les stages volontaires.

  • Pour les permis probatoires après une invalidation à la suite d’une perte totale de points ou par décision judiciaire, mais aussi pour les nouveaux conducteurs lorsqu’ils commettent une infraction passible d’un retrait d’au moins 3 points sur le permis de conduire. En effet, le stage peut être obligatoire dès réception d’une lettre émise par la préfecture (« lettre 48N »). Un délai de 4 mois est accordé
  • Lorsque le Procureur de la République ou un juge décident de s’appuyer sur ces stages pour sensibiliser les conducteurs fautifs, dans le cadre d’une sanction en alternative aux poursuites judiciaires, en exécution d’une composition pénale, en exécution d’une peine de substitution ou en exécution d’une peine complémentaire.

Dès lors, l’exécution du stage ne s’accompagne pas d’une récupération de points. Le délai accordé est de 6 mois maximum.

Comment se passent les stages pour récupérer des points sur son permis ?

Les formations se déroulent sur 2 journées de 7 heures. Elles sont dispensées par un enseignant ayant une expérience dans le domaine de la conduite et de la sécurité routière (titulaire d’un Brevet d’aptitude à la formation des moniteurs (BAFM) ainsi que d’un psychologue. Plusieurs thèmes font partie du programme abordé avec les stagiaires : règles de sécurité routière, facteurs généraux de l’insécurité routière (individu et environnement), situations de conduite, vitesse et alcool, et ce, en s’appuyant sur des données chiffrées ou des bonnes pratiques à généraliser. 4 points sont récupérés à l’issue du stage volontaire.

 

Combien de stages de récupération de points peut-on faire par an ?

Seul un stage de sensibilisation par an est autorisé pour vous permettre la récupération de points. Une attestation est remise à la fin de la formation. Le document doit être remis à la préfecture qui actualisera le solde de points (cela peut prendre plusieurs jours).

    Centre agréé : où et quand faire un stage de récupération de points ?

    L’inscription dans un centre peut se faire en ligne ou par téléphone. Pour retrouver les établissements agréés auxquels envoyer votre dossier et votre formulaire d'inscription, renseignez-vous auprès de votre préfecture afin de connaître les dates disponibles pour des stages de récupération.

    Combien coûte un stage de récupération de points ?

    Le prix est de 250 euros environ. Bon à savoir : le prix d'un stage de sensibilisation et de récupération de points peut varier d'un centre à un autre, en fonction des charges, des salaires, du coût de location de la salle dans laquelle a lieu le stage de rattrapage, etc.

    Comment connaître votre solde de points ?

    Plusieurs solutions existent dès lors que vous avez entre vos mains votre permis de conduire et une pièce d’identité (ou leurs photocopies) :

    • Adressez-vous directement au guichet de votre préfecture ;
    • Envoyer par courrier votre demande, avec les photocopies, une enveloppe affranchie au tarif recommandé avec demande d’avis de réception et une liasse (bordereau composé de plusieurs feuillets) délivrée par la Poste ;
    • Rendez-vous sur le site dédié du ministère de l’Intérieur ou www.telepoints.info avec vos identifiants (numéro de permis de conduire et code confidentiel sécurisé présent sur le courrier de réception du permis de conduire ou obtenu sur demande écrite auprès de la préfecture) ;
    • Consultez le courrier du ministère de l’Intérieur joint après votre dernière infraction en date.

     

     


    Pour aller plus loin


     

    Retour