Skip to content

Tout savoir sur l’autonomie d’une voiture électrique en 2020

Electrique et nouvelles énergies   >    Passer à l'électrique

Lorsque les gestionnaires de flotte envisagent de passer à la mobilité électrique pour leur entreprise, la question de l’autonomie des voitures électriques arrive en tête de leurs préoccupations. Combien de kilomètres peut-on effectuer avant que la batterie ne soit déchargée ? Il est normal qu’un potentiel acquéreur souhaite obtenir la meilleure autonomie possible pour optimiser sa mobilité électrique.

Par Elaine-Claire - Publié le 07/09/2020

Lecture : 4 min


Voiture électrique en cours de recharge

 

Quelle est l’autonomie moyenne d’une voiture électrique ?

En 2020, les principaux constructeurs commercialisent des véhicules électriques avec une autonomie moyenne de 290 km, à raison de 150 km minimum et jusqu’à 600 km en cycle WLTP. 80% des automobilistes français effectuent moins de 50 km par jour. Les voitures zéro émission actuellement sur le marché possèdent une autonomie confortable qui permet largement de couvrir ces distances quotidiennes, sans qu’il soit nécessaire de s’arrêter à une station-service dans la journée. Si votre secteur d’activité implique vos collaborateurs pour un usage principalement urbain sur de courtes distances, un véhicule électrique s’avère être un choix satisfaisant, puisqu’elle s’adapte à la majorité des trajets. 

Le temps d’autonomie d’un véhicule électrique varie selon sa gamme et la capacité de sa batterie 

L’autonomie d’une voiture électrique est déterminée avant tout par la capacité de stockage de sa batterie (exprimée en kWh) et sa consommation (exprimée en kWh/100 km). Si les chiffres atteignent aujourd’hui un niveau intéressant, des disparités existent selon qu’il s’agit d’une citadine, d’une berline ou d’un utilitaire. En fonction de leur gamme, ces voitures n’accueillent pas le même type de batterie. Plus sa capacité est grande, plus l’autonomie est longue. Les citadines et les utilitaires, moins chers à l’achat, sont généralement dotées d’une batterie de 40 à 60 kWh, et offrent une autonomie de 150 et 350 km. 

Les berlines, plus puissantes mais également plus onéreuses, disposent de batteries de taille supérieure, dont la capacité se situe entre 40 et 100 kWh. Elles affichent une autonomie de 300 à 600 kilomètres en cycle WLTP. En termes de consommation, il faut compter une moyenne de 14kWh/100km pour une citadine et un utilitaire, et 24kWh/100km pour une berline. Les constructeurs travaillent sans cesse à l’amélioration de l’autonomie des véhicules propres, afin de l’augmenter au gré des progrès technologiques. On peut donc s’attendre à l’arrivée de nouvelles solutions pour répondre à cette problématique dans les années à venir. 

Différents facteurs conditionnent l’autonomie d’un véhicule zéro émission

Le temps d’autonomie d’une voiture électrique indiqué par les constructeurs est toujours optimiste par rapport à la réalité, car il correspond à des conditions de conduite optimales. L’autonomie réelle dépend ainsi de plusieurs facteurs.

●    Le style de conduite influence fortement cette autonomie. Une conduite agressive, avec une multiplication des accélérations et des freinages, va brûler plus d’énergie qu’une conduite douce.

●    Plus un conducteur roule vite, plus il consomme d’électricité. La plupart des citadines possédant une batterie de 40 kWh, permettent d’effectuer 150 km sur une autoroute, et jusqu’à 250 km en ville. 

●    L’utilisation du chauffage et de la climatisation consomme de l’énergie, accélérant la décharge de la batterie. Leur fonctionnement peut réduire l’autonomie de 10 à 30%. 

●    L’hiver, le froid impacte également l’autonomie d’une voiture électrique. Les températures basses dégradent les performances de la batterie, qui peuvent perdre jusqu’à 20%.

●    Le temps use la batterie, en réduisant peu à peu ses capacités. Au bout de 5 ans d’utilisation, elle peut perdre jusqu’à 15% de son autonomie, ce qui réduira vos possibilités d’effectuer de longs trajets.

Les gestes à adopter pour la meilleure autonomie de votre voiture électrique

Pour économiser la batterie d’un véhicule vert, vos collaborateurs peuvent apprendre à optimiser leur conduite. S’inscrivant dans cette démarche, l’éco-conduite permet à un véhicule électrique de gagner jusqu’à 10% d’autonomie. Démarrer doucement, anticiper les freinages, limiter l’utilisation du chauffage et de la climatisation, ou encore respecter les limitations de vitesse font partie des recommandations d’usage pour garantir votre mobilité électrique dans les meilleures conditions.

Combien de temps faut-il pour recharger la batterie d’un véhicule électrique ?  

Le véritable enjeu de l’autonomie d’une voiture électrique concerne la recharge des véhicules. La plupart des modèles sur le marché répondront aux besoins de vos collaborateurs pour des distances plutôt courtes au quotidien, surtout s'ils peuvent accéder facilement à des réseaux de bornes de recharge comme celui de TOTAL, que ce soit à leur domicile, sur leur lieu de travail ou dans des stations-services.

Combien de temps faut-il pour recharger une batterie ? 

Plusieurs critères entrent en ligne de compte : 

-    le modèle de la voiture ;
-    la capacité de sa batterie (plus elle est importante, plus il faudra de temps pour effectuer un plein) ;
-    l’état de charge de cette batterie ;
-    la puissance de la borne de recharge utilisée. 

En fonction de ces paramètres, le temps de charge varie entre une demi-heure et dix heures environ. 

-    Les bornes de recharge rapides proposées par TOTAL dans de nombreuses stations, permettent de recharger une batterie à 80% en 20 à 30 minutes.
-    Le temps de recharge sur une borne classique se situe entre 4 et 6 heures.(parfait la nuit en heures creuses ou sur le parking de l’entreprise)
-    La recharge d’une voiture électrique sur une prise de courant domestique 230V prend quant à elle environ 10 heures. Cette pratique n’est en revanche pas recommandé pour des raisons de sécurité.

 


Pour aller plus loin


 

Retour