Skip to content

Bornes de recharge et mobilité électrique en France : les chiffres d’une tendance positive en 2020

Electrique et nouvelles énergies   >    Passer à l'électrique

Frappé de plein fouet par la crise sanitaire mondiale liée au COVID-19, le secteur automobile a connu des mois difficiles sur le premier semestre de l'année. Un constat qui épargne toutefois les voitures électriques (qui représentent environ 10% des nouvelles immatriculations entre janvier et juillet 2020) tout comme les installations de recharge, elles aussi portées par une dynamique favorable et des chiffres positifs.

Par Elaine-Claire - Publié le 17/09/2020

Lecture : 4 min


Femme utilisant sa carte sur une borne de recharge TOTAL

Déploiement de bornes de recharge : près de 30 000 bornes publiques en métropole en juillet

C'est un chiffre publié par l'Avere-France qui illustre bien la tendance positive de la mobilité électrique en France. Au mois de juillet, la métropole comptait 29 854 bornes de recharge ouvertes au public, ce qui représente une augmentation de 12,7% par rapport à juillet 2019. A noter que cette progression est principalement due aux premiers mois de l'année. La crise sanitaire a en effet considérablement ralenti la cadence, avec une hausse de 1% depuis mars 2020, par rapport à la même période sur l'année précédente. 

La très grande majorité (27 498) de ces équipements sont des bornes fonctionnant en courant alternatif, contre 1 755 bornes de recharge en courant continu et 601 points de recharge disposant de multi-connecteurs permettant une recharge en courant alternatif ou en courant continu. Pour rappel, dans le cadre du plan de relance automobile annoncé le 26 mai dernier, Emmanuel Macron a accéléré d'un an le calendrier de déploiement de bornes de recharge publiques, avec un objectif de 100 000 équipements d'ici la fin de l'année 2021.

Carte des bornes de recharge : où se trouvent les points de charge publics en France métropolitaine ?

Une part importante du réseau de bornes de recharge publiques est installée en voirie ou sur des sites publics (46%). Environ un point de charge public sur trois (34%) se situe dans un parking, selon les chiffres divulgués par l'association Avere-France. Le reste (20%) est implanté dans des locaux appartenant à des entreprises ou à des commerces. Une répartition qui demeure un peu déséquilibrée mais qui a tout de même l'avantage de répondre à différents besoins de déplacement avec un véhicule électrique.

La France en avance sur les recommandations européennes en termes de bornes de recharge publiques

Acteur pleinement engagé pour l'essor de la mobilité électrique, l'Union européenne a fixé de nombreux seuils à atteindre pour permettre aux utilisateurs de recourir aux véhicules électriques dans les meilleures conditions. Parmi ces indicateurs, on retrouve le ratio entre le nombre de bornes de recharge publiques et le nombre de véhicules électriques en circulation, fixé à 1 borne pour 10 véhicules. Avec environ 240 000 véhicules électriques en circulation, la France fait mieux que ces préconisations puisque son ratio actuel se situe à 1 borne pour 8 véhicules. Une preuve de plus que la transition énergétique est un sujet pris au sérieux par l'Etat et par les collectivités locales.

Bornes de recharge rapide publiques : trois régions de France se détachent du lot

Au niveau géographique, la région Ile-de-France est celle qui dispose du plus grand réseau de bornes de recharge, avec 4 453 équipements ouverts publics : 2 502 bornes pour la recharge standard (inférieure à 11 kW), 1 860 pour la recharge accélérée (entre 11 et 49 kW) et seulement 91 pour la recharge rapide (supérieure à 50 kW) de voitures électriques.
Bon à savoir : TOTAL dispose d’un réseau de 9 000 bornes de recharge opérées en France (15 000 points de recharge opérés en Europe). Le Groupe s’est en outre fixé des objectifs particulièrement ambitieux en la matière, puisqu’il souhaite atteindre 150 000 bornes opérées en Europe à l’horizon 2025.
 

Deuxième du classement national, la région Occitanie est la plus fournie de France métropolitaine en termes de recharge rapide (supérieur à 50 kW), puisque 414 des 3 488 bornes du réseau de cette région sont compatibles avec ce mode de recharge. Suivent la région Nouvelle-Aquitaine (391 bornes de recharge rapide publiques) et Auvergne-Rhône-Alpes (371 bornes de recharge rapide publiques). A l'échelle nationale, les bornes de recharge rapide représentent environ 6% du réseau accessible au public (68% de bornes de recharge accélérée et 26% de points de charge standard).
 

Les bornes de recharge privées toujours largement devant les points de charge publics en France

Si le réseau de bornes de recharge publiques devrait s'accroître dans les prochains mois, les bornes de recharge privées demeurent grandement majoritaires en France. L'Avere-France en comptabilise environ 212 000 en juillet 2020, ce qui s'explique par la prédominance des itinéraires domicile / travail, dans les habitudes des conducteurs de véhicules électriques. Une récente étude révélait ainsi que les automobilistes français effectuent en moyenne 43 kilomètres par jour avec leur voiture électrique, privilégiant des trajets courts plutôt que des déplacements sur de longues distances.

Les pouvoirs publics soutiennent le déploiement de bornes en renouvelant le programme ADVENIR

Instauré en 2016, le programme ADVENIR a pour vocation d'aider à financer de nouvelles bornes de recharge sur le territoire, dans le but d'accélérer le recours généralisé aux voitures électriques. En soutenant 13 800 projets de points de recharge standard à rapide localisés dans les entreprises, en voirie ou directement au sein des copropriétés, ce dispositif a porté ses fruits, ce qui a incité le gouvernement à le renouveler fin 2019, pour une durée de quatre ans. L'Avere-France précise que cette deuxième version du programme ADVENIR sera dotée d'un budget de 100 millions d'euros pour les prochaines années, destiné à la mise en place de 40 000 points de recharge supplémentaires d'ici la fin de l'année 2023.
 


Pour aller plus loin


 

Retour