Skip to content

Comment connaître la puissance du moteur d’un véhicule électrique ?

Electrique et nouvelles énergies   >    Passer à l'électrique

La puissance du moteur d'un véhicule électrique a une incidence directe sur les performances de ce dernier. Il s'agit donc d'un indicateur de premier ordre au moment de vous renseigner sur les capacités d'un véhicule avant de l'inclure à votre flotte automobile. Comment mesurer précisément la puissance du moteur d'un véhicule électrique et comment impacte-t-elle l'utilisation que vous en ferez dans vos activités quotidiennes ? Explications.

Par Nikolas - Publié le 30/07/2020

Lecture : 3 min


Voiture électrique en cours de recharge

 

Comment calculer la puissance (kW) du moteur d’une voiture électrique ?

C’est quoi, la puissance d’un moteur électrique ? Quelques éléments de définition

Quand on parle de la puissance d'un moteur, cela fait référence à l'énergie mécanique développée par ce dernier. Cette énergie déployée contribue au potentiel d'accélération du véhicule et conditionne à la fois son aptitude à franchir des côtes ainsi que ses capacités de traction, ces dernières désignant la quantité de masse que le véhicule est capable de déplacer. Plus concrètement, la puissance d'un moteur automobile, thermique comme électrique, est calculée à partir de la vitesse de rotation, qui se mesure en tours par minute, et de son couple, exprimé en Newton mètre (Nm) et représentant la force d'entraînement du moteur.

Une puissance moyenne estimée en watts ou kilowatts pour les moteurs électriques

Contrairement aux moteurs thermiques, pour lesquels la puissance du moteur est indiquée en chevaux-vapeur (cv), la puissance des moteurs électriques est précisée en watts (w) ou en kilowatts (kW), grâce au produit de la vitesse de rotation et du couple du moteur. Bon à savoir : les constructeurs renseignent généralement la puissance moyenne du véhicule mais aussi la puissance maximale du moteur sur la base des mesures réalisées à partir d'un banc d'essai.

 

Quelle formule pour convertir la puissance mécanique d’un moteur électrique ?

Pour comparer la puissance d'un moteur électrique et la puissance d'un moteur thermique, il suffit de convertir les kilowatts en chevaux-vapeur, en se basant sur la formule suivante : 1 kilowatt équivalant à 1,341 chevaux-vapeur. Un moteur électrique avec une puissance de 60kW aura ainsi une puissance de 80 cv (60*1,341 = 80,46).

Rendement d’un véhicule électrique : la puissance du moteur ne fait pas tout !  

Rappel : le rendement d'un moteur désigne le ratio entre la quantité d'énergie fournie en entrée du moteur et la quantité d'énergie restituée par ce dernier en sortie. Pour un moteur thermique, en raison d'une importante quantité d'énergie perdue sous forme de chaleur lors de la combustion, le rendement est compris entre 35% et 40%, selon que vous disposez d'un véhicule essence ou d'un véhicule diesel.

Les pertes d'énergie sont toutefois nettement moindres sur un véhicule électrique, grâce à un moteur présentant un fonctionnement bien plus simple que ceux des modèles thermiques. Un constat qui vaut aussi bien pour les moteurs asynchrones que pour les moteurs synchrones, qui ont les faveurs des constructeurs depuis quelques années au point de progressivement prendre la place des moteurs asynchrones.

A l'utilisation, le rendement théorique d'un véhicule électrique se situe ainsi aux alentours de 90%, avec des pertes uniquement liées aux frottements au sein du moteur. Attention toutefois : comme le rendement d'un véhicule électrique repose sur la quantité d'électricité apportée au moteur, la capacité de stockage des batteries électriques impacte directement les performances du véhicule. La recharge complète des batteries nécessite ainsi une certaine consommation d'électricité, ce qui abaisse le rendement final des moteurs asynchrones ou synchrones pour le fixer aux alentours de 50% à 60%, dans le cas d'un fonctionnement normal du véhicule.

Tout l'enjeu des prochaines années sera donc d'améliorer la technologie des batteries électriques utilisées dans les véhicules, à l'image du programme d’envergure porté par PSA et Saft, filiale de TOTAL, afin de pouvoir répondre aux besoins grandissants du marché dans un contexte de transition énergétique qui tend à se généraliser.

Comment déterminer les autres critères nécessaires que la puissance du moteur pour choisir un véhicule électrique ?

Si la puissance nominale (calculée à partir d'une vitesse de rotation donnée) ou la puissance maximale d'un véhicule électrique sont des critères importants, ce ne sont évidemment pas les seuls indicateurs à prendre en compte au moment de choisir des modèles pour votre flotte automobile. e, l'achat intégral d'une voiture électrique, batterie incluse, vous permet d'être pleinement propriétaire du véhicule, sans avoir l'obligation de planifier des versements réguliers complémentaires à la facture initiale. 

La taille du moteur, et donc la quantité maximale d'énergie que celui-ci peut transformer pour permettre au véhicule de fonctionner, l'autonomie de la batterie ou encore sa capacité de stockage d'énergie sont également des éléments essentiels à étudier. Gardez en outre bien à l'esprit que l'attitude de vos conducteurs au moment de prendre le volant a des conséquences sur les performances du véhicule. 

Pour ne parler que de l'autonomie et de la consommation d'énergie sur un modèle électrique, des accélérations brusques et répétées entraînent une surconsommation. A l’inverse, adopter des gestes d'éco-conduite va dans le sens d'une autonomie rallongée du véhicule en utilisant ses points forts tels que le frein moteur régénératif, qui récupère l'énergie cinétique produite par la vitesse pour la convertir en électricité et la renvoyer vers la batterie.

 


Pour aller plus loin


 

Retour