Skip to content

Plan de mobilité : les clés pour obtenir l’adhésion de vos collaborateurs au changement

Gestion de flotte > Services et équipements

C'est un changement législatif qui n'est pas passé inaperçu pour les entreprises. Depuis le 1er janvier 2018, les sociétés comptant plus de 100 salariés rassemblés sur un même site, ont l'obligation de mettre en place un Plan de mobilité (PDM), conformément aux dispositions figurant dans la Loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV). Fin 2019, ce seuil a été abaissé à 50 salariés sur un même site, avec l'entrée en application de la Loi d'Orientation des Mobilités (LOM). Face à ces nouveaux impératifs, comment les entreprises s'organisent-elles pour convaincre leurs collaborateurs et accompagner la bonne mise en place du changement ?

 

Par Nikolas - Publié le 26/01/2021

Lecture : 4 min


Mobilité professionnelle en entreprise

Bien analyser et comprendre vos besoins de mobilité, la première étape de la conduite du changement

Cela peut sembler évident mais la mise en œuvre d'une politique de mobilité efficace à l'échelle de votre entreprise nécessite un travail préparatoire important, pour bien cerner les enjeux et les besoins, afin d'apporter des réponses conformes aux attentes de vos équipes. 

Généralement, des usages spécifiques existent déjà au sein de vos différents services : commencez votre analyse préalable par un état des lieux de l'existant. Grâce à des échanges avec les collaborateurs concernés, vous pourrez recueillir de précieuses informations sur les pratiques instaurées et sur les avantages/inconvénients de chacune d'entre elles. Ce premier travail permet généralement d'instaurer un échange enrichissant entre les gestionnaires de mobilité et les salariés de l'entreprise, mettant ainsi en lumière les satisfactions enregistrées mais aussi les freins et difficultés face auxquels des axes d'amélioration sont à imaginer.

En parallèle, vous pouvez commencer à réfléchir à des pistes innovantes pour votre futur plan de mobilité en prenant en compte plusieurs critères tels que le lieu de résidence de vos salariés, la distance moyenne parcourue par ces derniers pour leur trajet domicile / travail, le temps et les frais que cela peut engendrer au quotidien selon le type de mode de transport dont ils ont besoin pour se rendre au bureau, etc. Tous ces indicateurs se révèlent pertinents pour construire des solutions de mobilité pertinentes pour votre organisation, dans le but de correspondre, et donc de convaincre, le maximum de vos salariés.

Quelles sont les mesures qui peuvent s’inscrire dans un plan de mobilité ?

A l'issue de cet état des lieux, vous pouvez entrer dans le vif du sujet et prévoir un plan d'actions concret avec l'ensemble des mesures à envisager pour votre PDM. Pour une meilleure acceptation au sein de votre entreprise, faites en sorte de bien réfléchir au calendrier de mise en place de vos futures actions, mais aussi de définir un cadre clair et détaillé avec les bénéfices et objectifs associés à chacun des changements que vous souhaitez apporter dans vos habitudes de mobilité. Cet argumentaire vous sera d'ailleurs très utile plusieurs mois après les premières évolutions apportées à vos modes de déplacement, au moment de dresser de premiers bilans a posteriori pour juger la pertinence des mesures instaurées, à partir d'indicateurs de suivi divers et variés.

Vos collaborateurs doivent se sentir impliqués et participer à la mise en place du changement !

Au-delà de leurs retours sur les pratiques existantes, vos collaborateurs se montreront toujours plus enclins à accepter le changement s'ils en sont des acteurs à part entière. Saisissez ainsi l'occasion de ce plan de mobilité pour collecter leurs propositions et débattre ensemble de leur faisabilité ou des objectifs qui en découleraient.

Cette démarche aurait un double effet positif : votre plan de mobilité serait en totale adéquation avec la réalité de votre entreprise et vos salariés auront une meilleure compréhension des obligations pas toujours visibles que vous devez prendre en compte pour la mise en place de nouvelles actions. 

N'oubliez pas en outre que l'adhésion de vos collaborateurs doit s'inscrire sur la durée ! Ainsi, il est généralement bienvenu de présenter officiellement les mesures adoptées sitôt leur déploiement finalisé, mais aussi d'adresser des communications à chaque ajustement voire de continuer à les solliciter régulièrement pour un plan de mobilité évolutif et toujours au plus près de leurs attentes.

Miser sur la mobilité durable pour des modes de déplacement innovants et conformes aux nouveaux enjeux

Les objectifs de transition énergétique sont de plus en plus présents dans notre quotidien et les entreprises ont un rôle fort à jouer pour soutenir leur généralisation dans nos modes de déplacement récurrents. S'inscrire dans une démarche de mobilité durable en incluant des solutions alternatives vertueuses et plus respectueuses de l'environnement à votre PDM, se révèle ainsi à la fois pertinent pour votre entreprise et bien accueilli par des salariés de plus en plus sensibilisés à ces aspects. L'avantage pour votre société, c'est que les options ne manquent pas grâce à des opérateurs de mobilité et à des entreprises innovantes qui redoublent de créativité pour une nouvelle appropriation de l'espace urbain.

Scooters, vélos et trottinettes électriques, mise en place d'un Forfait mobilités durables, soutien au covoiturage, mise en place d'une vraie politique d'autopartage, recours au free-floating... Des alternatives qui ont convaincu bon nombre d'entreprises au cours des dernières années, grâce à un impact environnemental positif et à des effets favorables sur le rendement économique de leur organisation. Tous les ingrédients sont donc réunis pour continuer à faire gagner du terrain à la mobilité durable et ainsi diversifier des modes de déplacement professionnels trop dépendants de la voiture individuelle.

 


Pour aller plus loin


Retour