Skip to content

Un bonus écologique à 1 000€ pour les véhicules électriques d’occasion

Mobilité & Innovation   >    Marché, tendances et actus

Alors que le secteur automobile a été sérieusement impacté par la crise sanitaire liée au COVID-19, le gouvernement a récemment annoncé plusieurs mesures, dont la mise en place d’une aide de 1 000 euros complémentaire pour l’acquisition d’un véhicule électrique d’occasion.

 

Par Nikolas - Publié le 19/10/2020

Lecture : 2 min


Voiture d’occasion bonus écologique

Un dispositif pour soutenir les ventes automobiles sur la fin de l’année

Alors que les nouvelles immatriculations de véhicules électriques sont en évolution constante malgré le contexte économique difficile, le gouvernement souhaite accompagner cette dynamique favorable sur la fin de cette année. Dans une interview donnée le 12 octobre, Barbara POMPILI, Ministre de la Transition énergétique, et Jean-Baptiste DJEBBARI, Ministre délégué aux Transports, ont ainsi présenté une nouvelle forme de bonus écologique.

Fixée à 1 000 euros, cette aide sera proposée pour toute acquisition d’un véhicule électrique d’occasion, sans aucune condition de ressources. Bon à savoir : ce dispositif sera cumulable avec la prime à la conversion actuellement en vigueur (2 500 euros pour les entreprises, à condition de mettre au rebut un véhicule thermique Crit’Air 3 ou plus ancien).

Le bonus écologique revu à la baisse à partir du 1er janvier 2021

En parallèle, le gouvernement a confirmé la réduction du bonus écologique à partir de l’année prochaine. Pour les entreprises, cette aide passera de 5 000 euros à 4 000 euros pour les véhicules électriques neufs d’une valeur inférieure à 45 000 euros, et de 3 000 euros à 2 000 euros pour les véhicules électriques neufs entre 45 000 et 60 000 euros ou au-delà de 60 000 euros. Pour les véhicules hybrides rechargeables, l’aide de 2 000 euros instaurée au 1er juin 2020 suite au plan de relance automobile, sera rabotée à 1 000 euros à partir du 1er janvier prochain.

Objectif 100 000 bornes en 2021 : TOTAL fait partie des signataires de cet engagement

En complément des annonces liées au bonus écologique, le gouvernement a tenu à valoriser l’engagement de plusieurs groupes industriels tels que TOTAL, qui compte parmi les signataires de la charte « Objectif 100 000 bornes » et qui s’investit dans le nouveau calendrier défini pour la mise en place de 100 000 bornes de recharge en France d’ici fin 2021 (au lieu de fin 2022).

Une contribution bienvenue alors que les mesures destinées à soutenir la mobilité électrique se multiplient pour les prochains mois et années : lancement du programme ADVENIR 2 début novembre et jusqu’à fin 2023 avec un budget multiplié par 5, primes rétrofit pour la remise à niveau d’une partie du réseau de recharge existant, déblocage d’une enveloppe budgétaire spécifique pour les bornes de recharge rapide sur autoroutes et routes nationales, etc.

 


Pour aller plus loin


 

Retour