Skip to content

Médicaments au volant : de nouveaux traitements classés dangereux

Mobilité & Innovation   >    Marché, tendances et actus

Le dernier rapport de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) estime que plus de 11 millions de Français consomment régulièrement des somnifères et anxiolytiques. 3,4 % des accidents mortels de la route sont liés à une prise de médicaments.

 

Par Sophie R. - Publié le 31/03/2017, mis à jour le 18/09/2019 

Lecture : 1 min


 

 

 

visuel32-medicaments-volant-refonte.jpg

 

Face à ce constat, le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé a récemment modifié la liste des médicaments présentant des risques pour la conduite (arrêté du 13 mars 2017).

 

Afin de sensibiliser davantage les automobilistes sur ces modifications, l’Ordre national des pharmaciens s’est allié avec la Sécurité routière et à la Direction générale de la santé. Une campagne intitulée « La sécurité sur la route commence sur votre table de nuit » est ainsi menée dans les pharmacies de France. Pensez à en informer vos conducteurs !

 


Pour aller plus loin 


 

Retour